Actualités

Si le Coronavirus n’entraîne pas davantage d’abandons pour la SPA de Lorient, en revanche les adoptions (chiens et chats) marquent le pas. De quoi inquiéter Sarah Gourden, la responsable du refuge.
« Les gens nous appellent, il n’y a pas de problème : on est là. »

Le maître de Rosalie part en institution. Il ne peut l’emmener. L’animal est confié à la SPA. | THIERRY CREUX / OUEST-FRANCE

La SUITE SUR ========>

Menu